Qu’est-ce qu’un Chsld privé non conventionné ?

34

Le premier ministre du Québec, François Legault, voulait faire le point sur la situation tragique du soldat non accepté CHSLD Herron, situé dans l’ouest de Montréal.

Vendredi soir, à 20h00, le ministère de la Santé et des Services sociaux a appris que depuis le 13 mars, il y a eu 31 décès dans cette résidence, qui comptait plus de 100 lits. À l’heure actuelle, sur ces 31 décès, au moins 5 étaient liés au COVID-19.

A voir aussi : Pourquoi connaitre la recette de e liquide la chose ?

Le Premier Ministre a expliqué que le 26 mars, un premier résident avait été envoyé à l’Hôpital général juif. Il a été testé puis confirmé comme porteur du COVID-19. Le CIUSSS de Montréal Ouest de l’Île a alors tenté de communiquer avec la résidence, mais le propriétaire a refusé de fournir les renseignements demandés.

L’absence de réponse a conduit la CIUSSS à se rendre dans la succursale privée le 29 mars. La résidence a été largement abandonnée par le personnel. Le CIUSSS a ensuite envoyé des équipes pour s’occuper des résidents et cette présence s’est poursuivie depuis lors. Le CIUSSS a finalement soumis une demande d’accès aux informations reçues hier soir.

A lire également : Cigarette électronique quand changer la résistance ?

Compte tenu de l’ampleur de ce drame, François Legault annonce ce qui suit :

À ce jour, les équipes de santé publique du Québec et le ministère de la Santé et des Services sociaux visiteront les bâtiments d’autres établissements détenus par la même personne qui est propriétaire du CHSLD Herron privé ;

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a également ordonné aujourd’hui une vérification immédiate des 40 CHSLD privés sans contrat ;

Les enquêtes sur la santé publique Québec et le ministère de la Santé et des Services sociaux ont été activées pour faire la lumière sur la situation ;

Ministères de la santé et des services sociaux et la Sécurité publique ont également demandé une enquête policière.

Apprenez des leçons sur la façon dont nos aînés sont traités

Lorsque la crise de Covid-19 est derrière nous, le premier ministre a indiqué qu’il fallait tirer des leçons et prendre des mesures pour que nos aînés, tant dans le public que dans le réseau privé, soient traités avec dignité au Québec.

« Nous allons d’abord gérer la crise, mais une fois la crise maîtrisée, nous devrons donner une grande barre dans les CHSLD. Des maisons plus grandes sont nécessaires, avec moins de résidents, mais plus de personnel. Je vous donne ma parole que la situation va changer », a déclaré le premier ministre.

« Cette façon de traiter nos aînés au Québec n’est pas acceptable. Il y a longtemps que nous savons qu’il y a une pénurie de personnel dans le CHSLD, que le personnel n’est pas suffisamment rémunéré, surtout dans le secteur privé secteur. Des fonds ont été ajoutés au cours de la dernière année, mais je ne suis pas fier de voir ce qui se passe dans nos CHSLD, particulièrement à Herron. Nous devons examiner toutes nos façons de faire. Nous le devons à nos aînés. Je donne ma parole à ceux que nous serons mieux à l’avenir pour nos aînés », a insisté le premier ministre du Québec.

« La situation au CHSLD Herron est très préoccupante. Plusieurs études sont également en cours. Les équipes surveillent l’état des lieux à Herron, mais aussi dans tous les autres CHSLD privés du même type. Plus que jamais, la mission prioritaire pour tout le Québec est de protéger nos aînés, et surtout les plus vulnérables. C’est un devoir moral », a ajouté la ministre Danielle McCann.

Points saillants

Du vendredi 10 avril 2020 à 18h00, il y a 12 292 cas confirmés de personnes atteintes de COVID-19 au Québec.

Actuellement, 778 personnes dans le hospitalisés, dont 211 sont en soins intensifs.

Le bilan est de 289 morts au Québec.