Le marché boursier se relève grâce aux options

21
Le marché boursier hausse

Depuis le début de la crise sanitaire, le domaine financier a subi un choc. Les entreprises présentes sur les différentes places boursières ont vu leurs poids chuter ces derniers mois. Néanmoins, le marché boursier se relève doucement, notamment grâce aux options.

Les options sont une solution pour sortir de cette situation

Les options permettent de vendre des sous-jacents similaires de n’importe quel autre produit financier : c’est une solution qui est envisagée pour renverser la situation. Visitez ce site web pour en savoir plus.

A lire en complément : « Les Sopranos » : Dominic Chianese a rappelé une rare explosion sur le plateau en jouant à Oncle Junior

L’objectif est donc de pousser au call option, l’achat de nouvelles options pour relancer le marché. L’instabilité de la situation globale avait résulté en une hausse des ventes des options. Plus encore, les individus devenaient réticents à investir en général. Plusieurs entreprises tentent cependant de revenir sur ce marché en investissant aussi pour faire remonter le coût de ces options comme Robinhood qui font beaucoup parler d’eux. D’autres groupes comme Emerita annoncent plutôt un total de 7 200 000 options d’achat pour inciter à l’achat.

L’avantage majeur des options repose sur le fait que l’intervention (et donc la reprise) peut se faire sur la plupart des produits financiers comme la monnaie, les actions ou encore les matières premières.

A voir aussi : Comment obtenir un justificatif de domicile quand on habite chez ses parents ?

Une volonté de sortir de cette baisse avec des chiffres encourageants

Les entreprises ont pour volonté de ressortir la tête de l’eau. Les effets commencent ainsi à être perceptibles. L’Europe bat son plein avec des chiffres qui fluctuent, mais qui témoignent d’une reprise de cette activité. Pour donner des exemples, la production globale européenne a augmenté de 2% depuis le premier confinement.

Ainsi, le 20 juillet dernier, le CAC 40 gagne 0,86% à 6 350 points et l’Euro Stoxx 50 gagne 0,7% à 3 957 points. Une semaine plus tard, le CAC 40 perd 0,27% à 6 551 points et l’EuroStoxx 50, 0,44% à 4091 points. Malgré une baisse notoire, il est possible de remarquer que ces fluctuations ont pour vocation de limiter les dégâts que subit l’Europe. Par ailleurs, le CAC 40 était à 0,35% à 6611 points et l’EuroStoxx50, 0,69% à 4088 points il y a quelques jours, ce qui reste un résultat très correct en vue de la situation de reprise actuelle.

Concernant les actions, les entreprises cherchent à développer de nouveau le marché, ce qui est très prometteur. Plus encore, au niveau des matières premières, les possibilités en termes de gaz naturel par exemple sont envisageables.

C’est ainsi un travail de longue haleine qui est pris par les banques afin de se remettre du choc causé par la pandémie, les espérances sont cependant positives pour le futur.