Qui délivre un relevé hypothécaire ?

1342
Qui délivre un relevé hypothécaire ?

Le relevé hypothécaire est soumis par le notaire. Suite à la vente d’un bien immobilier, ce dernier doit rédiger ce document. Ce papier est ensuite envoyé au service de la publicité foncière. Cette dernière enregistre tout document et acte du secteur dont il dépend. Une fois que ces démarches ont été effectuées, le document est mis en ligne par l’organisme et consultable. Les propriétaires recevront le format papier chez eux. Il est important de notifier que seul le notaire est dans la capacité de rédiger et à mettre à jour ce type de papier. Aucune autre profession juridique n’est dans la capacité de le faire, que ce soit un avocat ou un huissier. Ils n’ont pas le droit d’en rédiger. Pour rappel, si un propriétaire veut hypothéquer sa maison, son logement, là aussi, seul le notaire est dans la capacité à lui fournir un relevé hypothécaire, personne d’autre.

Qu’est-ce qu’un relevé hypothécaire ?

Pour résumer ce qu’est ce relevé, en rappel, il est livré uniquement par votre notaire. Ce dernier est dans l’obligation de devoir vérifier, avant tout type d’achat, tous les paramètres du bien en questions. C’est d’ailleurs pour cela que la vente de bien immobilier est interdite entre particulier. Ce relevé contient les informations suivantes :

Lire également : Comment une agence immobilière peut vous faire économiser du temps et de l'argent lors de la vente

  • Les charges qui peuvent altérer le bien immobilier, comme les saisies immobilières ou les servitudes.
  • Lire également : Gestion locative efficace :  comment choisir le bon expert pour propriétaires bailleurs

  • La date des différentes acquisitions du logement.
  • La liste de tous les propriétaires du logement depuis sa mise en ligne, son inscription dans le Fichier immobilier.
  • Les garanties qui ont été souscrit par les banques lors de l’accord du prêt au propriétaire du bien immobilier, autrement appelé inscription état hypothécaire.

Tout ceci constitue une véritable fiche d’identité du bien immobilier.

Comment est-il délivré ?

Comme énoncé précédemment, c’est le service de publicité foncière qui met en ligne le document qui lui a été transmis par le notaire. Après que la publication du relevé ait été faite, c’est un nouvel exemplaire qui est envoyé à l’acquéreur actuel. Pour rappel, il est tout à fait possible d’avoir en sa possession ce papier si vous faites une simple demande auprès de l’organisme compétent. Il existe plusieurs solutions pour avoir une copie de l’état hypothécaire. Dans un premier temps, il est possible pour vous de partir vers le service de publicité foncière qui correspond à votre bien immobilier.

Tout espace, logements ou terrains habitables sont enregistrés et catégorisés par lot, et ces derniers dépendent d’un secteur qui lui-même est enregistré dans le cadastre. Les lieux sont alors rattachés à un service de la publicité foncière qui leur correspondent. Ces derniers étaient anciennement appelés conservation des hypothèques.

La démarche à suivre est simple et rapide. Vous allez devoir contacter l’organisme et remplir un formulaire juridique d’une manière assez précise, et s’acquitter des frais. À la suite de ça, vous allez recevoir les informations que vous avez demandées très rapidement par courrier. À noter que le prix pour lequel vous allez payer ce document est proportionnel aux nombres d’information que vous souhaitez. En effet, plus vous allez demander d’information au sujet de l’hypothèque, plus l’organisme vous fera payer pour l’obtenir.

Qui délivre un relevé hypothécaire ?

Qui peut demander un relevé état hypothécaire ?

Après que le document a été publié via le service de la publicité foncière, n’importe qui peut le demander. Vous n’avez pas besoin d’avoir des intérêts ou quelconques liens avec le bien immobilier. Ces informations sont publiques. 

Certains organismes comme, les banques, les établissements publics et les notaires demandent à se procurer une copie pour différentes raisons. Pour les banques, c’est uniquement, car elles n’ont pas l’autorisation d’hypothéquer deux fois le même logement. Il l’est donc préférable de vérifier en amont. Imaginons que le propriétaire a, auparavant, mis sa propriété en hypothèque. Il sera plus compliqué pour lui que sa banque lui fasse crédit.

Les établissements publics ont aussi le droit de le demander. En effet, ils ont un droit de préemption et d’expropriation sur des espaces cadastrées ou un immeuble. Pour finir, il est tout à fait possible pour vous de passer par un organisme privé comme un notaire pour demander ce document. Cependant, le prix ne serra pas le même. Il y aura déjà la fiche juridique à régler, et s’ajoutera à ça les frais notariaux. Le relevé d’état hypothécaire est disponible la plupart du temps pour environ 15 euros sans passer par le notaire.

Le relevé hypothécaire est un document disponible via votre notaire, vous pouvez en consulter en ligne, car les documents sont publics. Ils servent potentiellement à d’autres organismes pour diverses raisons. Quant aux demandes, il est possible de le faire depuis chez vous. Cependant, comme énonce dans le paragraphe d’avant, le nombre d’informations que vous souhaitez ferra varié le prix d’achat du relevé. 

Les avantages de demander un relevé hypothécaire

Demander un relevé hypothécaire présente plusieurs avantages non négligeables. Cela permet d’obtenir une vision claire de la situation juridique d’un bien immobilier. En connaissant les éventuelles hypothèques qui pèsent sur celui-ci, on peut anticiper les risques et prendre des décisions éclairées.

Le relevé d’état hypothécaire est souvent demandé dans le cadre de transactions immobilières. Que vous soyez acheteur ou vendeur, avoir ce document en main vous permettra de négocier plus sereinement les conditions du contrat. Si vous êtes acquéreur, cela vous donnera une idée précise des dettes potentielles associées au bien et pourra influencer votre offre financière.

Pensez bien à souligner que certains prêteurs exigent un relevé d’état hypothécaire avant d’accorder un prêt immobilier. En effet, ils ont besoin d’évaluer la solvabilité du demandeur en tenant compte des charges déjà existantes sur le bien concerné.

Un autre avantage indéniable est la possibilité qu’offre le relevé d’état hypothécaire de détecter tout problème lié aux droits réels attachés à l’immeuble étudié. Par exemple, si une personne se trouve injustement inscrite comme créancière sur le document alors qu’elle ne devrait pas y figurer.

Signalons aussi que certains professionnels tels que les notaires utilisent régulièrement ce type de document lorsqu’ils sont amenés à exercer leur activité professionnelle, notamment lorsqu’ils doivent préparer un acte notarié ou conseiller leurs clients dans leurs démarches immobilières.

Demander un relevé d’état hypothécaire est une démarche essentielle pour tout propriétaire ou futur acquéreur soucieux d’avoir une vision claire de la situation juridique d’un bien immobilier. Cela permet d’anticiper les risques et de prendre des décisions éclairées lors de transactions immobilières. Cela facilite l’évaluation de la solvabilité dans le cadre d’une demande de prêt immobilier. Cela contribue à détecter et résoudre rapidement tout problème lié aux droits réels attachés au bien concerné.

Les différentes informations présentes dans un relevé hypothécaire

Le relevé hypothécaire est un document complet et précis qui regroupe différentes informations capitales pour comprendre la situation juridique d’un bien immobilier. Il permet de dresser un état des lieux exhaustif des droits réels qui y sont attachés.

Le relevé hypothécaire mentionne les informations liées au prêt. On y retrouve notamment le montant initial du crédit, son taux d’intérêt ainsi que sa durée. Ces éléments permettent de connaître les conditions financières sous-jacentes sur lesquelles repose l’hypothèque en question.

Il répertorie aussi les différents créanciers ayant une charge sur le bien immobilier. Cela inclut aussi bien les banques que les particuliers ou encore l’État dans certains cas spécifiques (comme par exemple pour les impôts fonciers non payés). Cette information est essentielle pour évaluer l’étendue des dettes pouvant affecter le bien concerné.

Le relevé expose aussi la nature exacte de chaque hypothèque enregistrée. Il peut s’agir par exemple d’une hypothèque conventionnelle utilisée lorsqu’un emprunteur contracte un prêt auprès d’une institution financière ou publique.

Dans certains cas plus complexes, on peut retrouver des hypothèques légales, telles que celles résultant du non-paiement de charges de copropriété, ou encore celles découlant de condamnations judiciaires.

Il faut mentionner que le relevé hypothécaire indique les dates d’enregistrement des différentes hypothèques. Cela permet notamment d’évaluer la priorité en cas de remboursement partiel ou total du prêt.

Il faut souligner que le relevé peut aussi contenir des informations complémentaires telles que les modalités de remboursement ou encore les éventuels droits réels associés au bien immobilier (comme un droit d’habitation).

Le relevé état hypothécaire fournit une vision claire et précise sur la situation juridique d’un bien immobilier. En regroupant toutes ces informations importantes, il permet à chaque partie impliquée dans une transaction immobilière ou dans l’obtention d’un crédit immobilier de prendre des décisions éclairées et informées.