Comment choisir une veste Gore-tex ?

27

Choisir une veste imperméable

Pour l’alpinisme, les vestes imperméables sont très courantes, elles représentent un très grand investissement.

Voici quelques informations pour vous aider à choisir.

Lire également : Quels bâtons pour raquettes à neige ?

A savoir sur les vestes imperméables

Quoi qu’on vous dise, une veste imperméable n’est jamais très respirante. Nous vous donnons un grand nombre (non vérifiable d’ailleurs) mais quelle que soit la veste, si elle arrête l’eau, elle ne respirera jamais autant qu’une veste coupe-vent.

La deuxième chose à savoir est qu’une coquille souple (une veste hydrofuge) suffit dans 95% des cas. Surtout dans la neige. La veste imperméable n’est utile que pour certains cas rares de conditions très difficiles.

A voir aussi : Comment bien dormir à la belle étoile ?

Techniques

Les vestes imperméables et respirantes existent depuis 1969, année où Bill Gore a inventé la membrane « Gore tex », une membrane microporeuse en Téflon qui passe la vapeur d’eau (transpiration), mais pas l’eau liquide.

Le principe de fonctionnement est très simple :

Les trous dans la membrane sont de 0,2 micromètres, il est 20 000 fois plus petit qu’une goutte d’eau, mais 500 fois plus grande qu’une molécule de vapeur d’eau.

Trois principaux types de gore tex sont distingués :

  • Le Gore-Tex Couches : les plus lourdes et les moins respirantes mais aussi les moins chères, adaptées au ski.
  • Gore-Tex  : le plus résistant, il est commun sur les vestes d’alpinisme et c’est aussi le plus cher
  • Le Gore-Tex Paclite  : il est le plus léger, il est extrêmement respirant et compressible, mais pas très durable. Le prix est très raisonnable.
  • Gore-Tex actif  : Presque aussi léger que la « paclite », une résistance proche du « pro », très compressible et la plus respirante de tous, ce gore tex tend à remplacer d’autres dans presque n’importe quelle utilisation. En outre, il est plus agréable à porter et le prix est très raisonnable.

Pour plus d’informations sur Gore-Tex lire l’article de Julien ICI.

Participants au Gore-Tex

Veste de protection Gore-Tex Arc’teryx

Gore tex a une telle réputation que les membranes concurrentes ont du mal à être acceptées par les consommateurs, mais certaines sont aussi efficaces (voir plus) que le gore tex.

Voici un petit résumé des différentes membranes sur le marché :

  • Polartec Neoshell  : Polartec se lance dans des membranes imperméables et respirantes en offrant le neoshell. Cette membrane fonctionne sur le même principe que le goretex, mais avec des micropores plus grands qui la rendent plus respirante, mais l’imperméable Le polartec neoshell est élastique comme softshell et plus confortable à porter que gore tex. Cependant, il est légèrement moins imperméable (mais le gore tex est presque trop imperméable).
  • Événement  : eEvent offre une membrane vendue à toutes les marques sur le modèle gore tex. La membrane est égale à gore tex, elle a des performances équivalentes à un prix inférieur.
  • MP  : Cette membrane représentée par Vertical et Raidlight fonctionne sur un principe différent des autres. Les molécules d’eau se déplacent à travers la diffusion moléculaire. Les molécules d’eau se déplacent rapidement en « sautant » du vide intermoléculaire au vide intermoléculaire. C’est la différence de température qui dirige l’eau vers l’extérieur, plutôt que vers l’intérieur. La membrane MP couche toutes les propriétés de respirabilité, mais est moins imperméable que ses concurrents.
  • Q sec  : Cette membrane représentée par les vêtements de montagne mais produite par eEvent est notre accident vasculaire cérébral du cœur (et celle de tous ceux qui ont essayé). La membrane Dry Q est respirante et la transpiration ne se condense pas avant qu’elle ne s’évapore, contrairement au gore tex il n’y a pas de couche d’humidité dans la membrane. L’étanche est impressionnante, annoncée à 40 000 mm (30% de plus que le gore tex) nous savons juste que l’eau ne passe pas du tout et elle s’adapte très bien. Non satisfait des performances très importantes, sec q se sent doux au toucher et extensible, tellement que vous vous sentez comme un softshell ultraléger sur vous.

Choisir une veste imperméable

Maintenant que vous savez quelle membrane votre veste imperméable existe, vous connaissez la principale. Voici quelques conseils pour choisir votre veste imperméable.

Toucher

C’est un élément important qui est trop souvent négligé. Vous sortirez beaucoup moins de votre coque rigide si elle est désagréable. Encore une fois, c’est la substance qui fait la différence, mais il est important de la clarifier.

La coupe

La coupe d’une veste n’est pas seulement esthétique, mais surtout pratique. La liberté de circulation est primordiale. Essayez de lever les bras avec votre manteau, ce mouvement devrait être simple et peu inhibé par la veste.

Pour les exercices actifs, les bras doivent être un peu grands (toujours pour permettre le mouvement) et le dos étendu pour éviter le coup de froid classique lors de la chute vers l’avant.

Sacs

Les vestes imperméables peuvent posséder beaucoup de poches. Rappelez-vous qu’un sac supplémentaire est plus léger et moins de confort. Si vous cherchez une veste pour la marche, de nombreuses poches peuvent être pratiques, mais pour l’alpinisme, une veste avec plus de 3 poches sera inutile.

Le placement des poches fait une grande différence et est spécifique au type de veste****2

1 : La poche basse classique. C’est le plus naturel à utiliser, mais c’est ennuyeux avec une bandoulière ou la sangle d’un sac à dos

2 : Le sac haut. Ce sac est un sac classique qui est compatible avec un harnais. Il est beaucoup moins agréable et n’est donc utilisé que sur les vestes d’alpinisme.

3 : le poche poitrine. Très commun, il est facile à utiliser et agréable. Il est présent sur tous les types de vestes.

4 : le sac de bras. Pratique pour le paquet, il peut être trouvé plus tôt sur les vestes alpines lourdes

5 : la poche intérieure. Ce sac est léger mais seulement utilisable veste ouverte. Il peut être trouvé sur tous les types de vestes.

Fermeture éclair

Différents types de fermeture à glissière peuvent être trouvés sur les vestes imperméables.

Averons-le, l’importance de la fermeture à glissière dans l’étanchéité de la veste n’est pas énorme. Il n’y a qu’une seule et presque toutes les vestes ont un rabat qui bloque l’eau en cas de fuite de la fermeture à glissière. La fermeture éclair de poche peut être importante si vous laissez votre ordinateur portable dans une poche extérieure.

Dans tous les cas, la fermeture à glissière utilisée est un bon indicateur de la qualité de la veste. Deux types de fermetures à glissière imperméables sont distingués :

  • Fermetures éclair liées à la chaleur : elles sont efficaces, mais difficiles à ouvrir et rendent la veste rigide. Ils sont moins durables que les autre type de fermeture
  • Fermetures éclair enrobées : ces fermetures à glissière n’ont qu’un revêtement sur les parties textiles. Ils sont plus lisses, plus légers, moins rigides et plus durables. Ils coûtent aussi plus cher.

Les deux types de fermeture sont souvent trouvés sur la même veste car une poche légèrement rigide n’affecte pas trop la veste.

La capuche d’une veste imperméable

Le capot fait une bonne différence. Tout cela parce que l’utilisation d’une bonne capuche n’est pas trop, mais aussi parce que c’est un bon moyen d’évaluer la qualité de la veste.

Pour être efficace, une hotte doit avoir une partie rigide qui change la durée de vie de son utilisation. Le col de la veste doit également s’adapter étroitement car il est trop étroit pour fermer la veste, mais trop large la capuche s’adapte mal. Veillez également à vérifier si la capuche est compatible avec l’utilisation d’un casque d’alpinisme.

Un exemple de capot sur un K pro manteau de millet. On peut voir que la forme de la capuche est bonne grâce à la partie supérieure rigide qui agit comme un chapeau, mais le cou de la veste est trop large, et donc désagréable.

Pour le reste, c’est à vous de voir quelle veste vous convient le mieux en fonction de votre utilisation.

Vestes selon votre utilisation

Veste de protection contre la pluie

Voici quelques exemples de coque rigide en fonction de l’utilisation que vous pouvez en faire :

Attention, toutes les vestes imperméables peuvent être adaptées à toutes les applications, mais chaque couche est conçue pour un type particulier d’utilisation à la place.

Pour les activités de neige poudreuse (ski de randonnée, raquettes) :

  • Le salomon quête mouvement fit, très complet, de nombreuses poches, jupe garde-neige 850 grammes

Pour le ski de randonnée, l’alpinisme, la randonnée estivale :

  • L’équipement de montagne Firefox, veste minimaliste et très polyvalente, 2 poches, 300 grammes, très respirante, compatible avec les bretelles.

Pour les descentes :

  • Le Millet Cosmic gtx, 750 grammes, 4 sacs.

en fonction de votre utilisation.

Vestes selon votre utilisation

Veste de protection contre la pluie

Voici quelques exemples de coque rigide en fonction de l’utilisation que vous pouvez en faire :

Attention, toutes les vestes imperméables peuvent être adaptées à toutes les applications, mais chaque couche est conçue pour un type particulier d’utilisation à la place.

Pour les activités de neige poudreuse (ski de randonnée, raquettes) :

  • Le salomon quête mouvement fit, très complet, de nombreuses poches, jupe garde-neige 850 grammes

Pour le ski de randonnée, l’alpinisme, la randonnée estivale :

  • L’équipement de montagne firefox, minimaliste et très veste polyvalente, 2 poches, 300 grammes, très respirante, compatible avec les harnais.

Pour les descentes :

  • Millet cosmique gtx, 750 grammes,4