Tout savoir sur la contre-visite médicale

135

Il n’est pas rare de voir certains employés avoir recours aux arrêts de travail pour faire une pause. Ils utilisent la cause de la maladie pour se créer des congés afin de se reposer tout en étant payés. Ceci a pour conséquence de réduire la productivité et de baisser ainsi le chiffre d’affaires de l’entreprise. Il existe heureusement une solution très simple qui permet aux employeurs de lutter contre ce phénomène. Il s’agit de la contre-visite médicale. Désirez-vous en savoir plus ? Si oui, la suite de cet article devrait vous intéresser.

La contre-visite médicale, de quoi s’agit-il concrètement ?

La contre-visite médicale est un examen qui permet de contrôler l’état de santé d’un salarié. Cette procédure permet de s’assurer qu’il est réellement malade et qu’il n’abuse pas de son temps de repos. Il faut aussi souligner que la contre-visite médicale permet de déterminer la durée exacte de l’absence d’un employé.

A lire également : Comment trouver une boucherie ?

La contre-visite médicale permet de lutter contre l’absentéisme au travail. De ce fait, les employeurs ne paieront pas des indemnités pour de faux arrêts maladie. C’est donc un moyen indirect de faire des économies à l’entreprise.

L’examen est effectué par des professionnels du domaine qui s’occupent de transmettre les résultats à l’employeur. Ce dernier pourra ainsi prendre ses dispositions pour combler le vide laissé par son employé malade. Il peut aussi exiger un retour au travail une fois que ce dernier sera apte. Vous pourrez contacter des spécialistes de la contre-visite médicale si vous cliquez ici.

A lire en complément : Voici comment choisir une friteuse professionnelle !

Comment se déroule une contre-visite médicale ?

Une contre-visite médicale se déroule habituellement en trois étapes. La première se résume au choix du médecin contrôleur. Celui-ci doit être un indépendant. Il n’est alors pas possible de choisir le médecin traitant habituel du salarié en arrêt de travail. Il faut rappeler que votre employé ne peut s’opposer au choix du professionnel de santé.

Le médecin peut alors se rendre au domicile du salarié pour l’examiner. Grâce à ses compétences, il peut vérifier s’il est vraiment malade ou non. Il a également le droit de consulter son dossier médical et de se prononcer sur le traitement qu’il suit.

Le médecin pourra alors évaluer la durée de l’absence et en faire part à l’employeur. Toutefois, si l’absence du salarié n’est pas médicalement vérifiée, il doit reprendre le travail. Aussi, il ne perçoit plus les indemnités liées à son arrêt de travail.

En somme, il faut retenir que la contre-visite médicale est un examen très pratique pour lutter contre la fraude dans le milieu professionnel. Tous les employeurs ont le droit de recourir à cette méthode s’ils jugent les absences pour cause de maladie, trop répétitives.