Comment ça marche ESTA ?

1728
Comment ça marche ESTA

Vous désirez vous rendre aux États-Unis dans les prochains jours ? Les solutions qui s’offrent à vous pour séjourner sur le territoire américain sont l’obtention d’un visa ou d’une autorisation ESTA. Si vous ignorez ce que la deuxième autorisation implique, voici qui devrait vous intéresser. On vous explique dans ce billet comment marche ESTA.

Qu’est-ce que ESTA et quelle est son utilité ?

ESTA est l’acronyme de l’expression anglaise Electronic System for Travel Authorization. En français, cette expression peut se traduire système électronique d’autorisation de voyage. À la différence du visa, il n’est accessible qu’aux  ressortissants des pays membres du Programme d’Exemption de Visa sous certaines conditions. Des exceptions sont néanmoins également possibles.

A voir aussi : Amour : faites appel à la voyance pour vous aider

L’ESTA ne se délivre qu’aux personnes souhaitant séjourner sur le territoire américain pour une durée maximale de 90 jours. Le séjour doit aussi être motivé par des raisons touristiques ou encore professionnelles. Il peut s’agir de voyages d’affaires, de transit, etc. L’ETSA se distingue également du visa par sa rapidité et la simplicité de sa procédure.

Comment obtenir son autorisation ESTA ?

L’autorisation ESTA se délivre en ligne. Pour l’obtenir, il vous suffit d’en faire la demande. Il existe un formulaire prévu à cet effet. Vous devez notamment y renseigner vos informations personnelles, les motivations de votre voyage, la durée du séjour, etc. Une fois le formulaire rempli, vous procéderez au paiement des frais de dossier. Validez ensuite votre demande et envoyez-la.

A lire aussi : Les avantages d’une randonnée dans les Canaries

Votre demande sera étudiée par le service de douanes et de la protection des frontières des États-Unis. La réponse à la demande de l’ESTA ne dure pas longtemps. Vous pouvez obtenir une réponse à votre demande en quelques minutes. Au pire, la réponse devrait intervenir dans les 72h suivant votre demande.

ESTA

La plupart des demandes d’ESTA sont acceptées par les services compétents. Lorsque vous remplissez bien le formulaire et répondez convenablement aux différentes questions, votre demande devrait être acceptée. Il arrive toutefois que certaines demandes soient rejetées.

Quelles sont les raisons du refus d’une autorisation ESTA ?

La réponse négative à une demande d’ESTA est entraînée par une non-conformité avec les conditions d’accord de l’autorisation. La nationalité, le délai du séjour et les motivations du voyage peuvent donc être des motifs de refus  d’une demande d’ESTA.

Les demandes d’ESTA peuvent également être rejetées lorsque les personnes qui les demandent constituent une menace pour les États-Unis. Il peut dans ce cas s’agir de personnes souffrant de maladies contagieuses, de personnes ayant des antécédents avec la justice américaine ou encore les personnes interdit de séjour au USA.

Dans certains cas encore, les demandes d’ESTA sont rejetés pour mauvaises informations ou informations contradictoires. Vous serez alors bien avisé de remplir le formulaire de demande avec grande attention. Veillez à éviter les erreurs de frappes, les omissions, etc. Pour plus de sécurité, relisez-vous posément avant de valider votre demande.

En suivant chacune des étapes décrites plus haut, et les différents conseils, vous parviendrez à obtenir votre ESTA en peu de temps afin de profiter de votre séjour aux États-Unis sans accroc.

Comment renouveler son autorisation ESTA ?

Le renouvellement de l’autorisation ESTA est une étape essentielle pour les voyageurs fréquents aux États-Unis. En effet, la validité d’une autorisation ESTA ne dépasse pas deux ans et cesse à l’expiration du passeport associé (si ce dernier expire avant ces deux années).

Pour renouveler votre autorisation ESTA, rendez-vous sur le site officiel de demande d’ESTA où vous devrez remplir un nouveau formulaire de demande comme lors de votre première demande.

Les informations demandées pour le renouvellement sont similaires à celles requises dans le cadre d’une nouvelle demande. Vous devez vérifier que toutes les informations fournies soient exactement identiques aux précédentes ou actualisées si nécessaire.

La procédure n’étant pas automatique, vous devez faire votre demande au plus tard trois jours avant votre départ afin d’éviter toute mauvaise surprise ou retard potentiel.

Il faut aussi noter qu’un refus peut être émis suite à une erreur dans la saisie des données ou lorsque certains critères exigés par les autorités américaines ne sont pas respectés.

Cette solution simple et rapide permettra ainsi au voyageur souhaitant retourner aux États-Unis sans encombre ni difficulté administrative liée à l’obtention du visa général dit B1/B2 en cas de séjour inférieur à 90 jours consécutifs sur le territoire américain.

Les changements à prévoir pour ESTA en 2021

En 2021, plusieurs changements vont impacter la procédure d’obtention de l’autorisation ESTA. Effectivement, les autorités américaines ont annoncé qu’à partir du 21 janvier 2021, il faudra se munir d’un passeport électronique ou biométrique pour pouvoir bénéficier d’une autorisation ESTA.

Cela signifie que tous les voyageurs qui détiennent un ancien passeport à lecture optique ne seront plus en mesure de demander une autorisation ESTA et devront alors se tourner vers l’obtention du visa B1/B2.
Pour rappel, le visa B1/B2 est un visa général qui permet de séjourner aux États-Unis pour des raisons professionnelles ou touristiques pendant une période maximale de six mois consécutifs. Cette option peut s’avérer coûteuse et chronophage comparée à l’autorisation ESTA.

Il faut donc prendre en compte ces changements pour toute demande d’ESTA après le 21 janvier. Les voyageurs se rendant aux États-Unis devront être en possession du bon type de passeport pour bénéficier de l’autorisation ESTA et doivent s’attendre à un coût légèrement plus élevé. Les demandeurs d’ESTA après le 21 janvier devront aussi fournir davantage d’informations personnelles.