Points importants pour établir un comparatif d’assurance prêt immobilier

1458

Dans la plupart des cas, les banques imposent à leurs clients de souscrire une assurance de prêt immobilier. D’ailleurs, c’est l’une des conditions pour l’accord d’un prêt immobilier. De plus, c’est l’assurance qui garantit le remboursement des fonds restant dus. C’est important dans le cas d’un décès ou d’un arrêt de travail de l’assuré pour cause de maladie ou d’accident. Alors, découvrez les points clés d’un comparatif pour bien choisir votre assurance de prêt immobilier.

Les garanties proposées par l’assureur de prêt immobilier

Pour commencer, l’assurance emprunteur est un contrat d’assurance avec une durée dépendante de celle du prêt. Il comprend au moins le remboursement du crédit ou l’échéance de paiement en cas de décès de l’assuré. Par ailleurs, un comparateur assurance de prêt immobilier peut aussi vous guider. En outre, ce contrat intervient également lorsque l’assuré est identifié comme invalide ou inapte.

Lire également : Combien faut-il prévoir pour le terrassement de sa maison ?

Pour ce type de garantie, le contrat prend en charge :

Par ailleurs, ce contrat d’assurance peut aussi octroyer une garantie pour une perte d’emploi.

La durée de la garantie proposée

En effet, le contrat d’assurance peut prévoir la période pendant laquelle la garantie ou l’indemnité prend fin. Ainsi, l’assuré doit également porter une attention particulière à l’assurance incapacité et invalidité en cas de chômage.

Par ailleurs, les garanties du contrat d’assurance emprunteur pour décès, PTIA, invalidité, incapacité, chômage peuvent couvrir l’assuré emprunteur :

  • Soit pendant tout le long du prêt
  • Soit suite à un arrêt défini dans le contrat, généralement entre 65 et 75 ans

La durée d’un prêt immobilier est généralement assez longue. De plus, pendant la phase de remboursement, des changements peuvent survenir dans vie personnelle et professionnelle de l’emprunteur. Il est donc important d’analyser attentivement les dispositions contractuelles en cas de cessation totale ou temporaire d’activité professionnelle.

Certaines assurances prévoient une garantie d’invalidité et d’incapacité en cas d’absence d’activité professionnelle au moment du sinistre. En outre, des personnes peuvent attendre un certain temps avant de reprendre le travail dans ce genre de situation.

Les exclusions de garanties

Les contrats d’assurance pour prêt immobilier comportent effectivement de nombreuses exclusions de garantie. D’ailleurs, la loi exige la formulation précise et explicite des exclusions de garantie dans un contrat d’assurance emprunteur.

Les cas classiques d’exclusions concernent les guerres étrangères ou civiles, les émeutes ou les mouvements populaires. Par conséquent, les emprunteurs doivent être absolument attentifs aux exclusions générales variant selon les contrats, tels que :

  • Sports amateurs pratiqués par l’emprunteur
  • Parcourir le monde de manière personnelle et/ou professionnelle ou humanitaire

Le plafond de la garantie

En réalité, le plafond de la garantie est défini suivant le montant maximum d’indemnisation au titre de la Garantie Emprunteur. Ce plafond va être fixé :

  • Selon l’assurance annuelle
  • Selon la revendication

Des plafonds de garantie peuvent être fixés pour toutes les garanties. Ceci s’applique également à une ou plusieurs garanties sélectionnées par la compagnie d’assurance.

 

En somme, le choix d’une assurance de prêt immobilier repose sur un comparatif bien établi. Plusieurs comparateurs sont disponibles en ligne pour vous guider. Toutefois, ces points essentiels cités ci-dessus vont vous aider à vous positionner dans votre décision.

Les modalités de résiliation de l’assurance prêt immobilier

Les modalités de résiliation de l’assurance prêt immobilier sont un aspect crucial à prendre en compte lors de l’établissement d’un comparatif. En effet, vous devez avoir une certaine flexibilité pour pouvoir changer d’assurance si nécessaire.

Premièrement, il faut savoir que la loi Hamon permet aux emprunteurs de résilier leur contrat d’assurance dans les 12 premiers mois qui suivent la signature du prêt immobilier. Cette mesure vise à favoriser la concurrence et donner plus de liberté aux consommateurs.

Au-delà de cette période, la substitution d’une assurance emprunteur est aussi possible grâce à l’amendement Bourquin. Cette disposition légale offre aux emprunteurs la possibilité de changer chaque année leur assurance prêt immobilier à la date anniversaire du contrat. Vous devez respecter un préavis généralement fixé entre 2 et 4 mois avant cette échéance.

Vous devez noter que le nouvel assureur doit proposer des garanties au moins équivalentes à celles du contrat initial. Dans le cas contraire, votre demande pourrait être refusée par votre banque ou votre organisme prêteur.

Il existe quelques exceptions où vous pouvez résilier votre assurance sans attendre ces échéances spécifiques :

• Si vous avez obtenu une délégation d’assurance lors de la souscription initiale du prêt immobilier.

• Si vous bénéficiez d’une amélioration significative liée à un changement professionnel ou personnel (par exemple : baisse des taux pratiqués par les assureurs).

Les critères d’acceptation de l’assureur de prêt immobilier

Les critères d’acceptation de l’assureur de prêt immobilier sont des éléments essentiels à prendre en considération lors de la comparaison des offres. En effet, chaque assureur a ses propres exigences et vous devez les connaître pour optimiser vos chances d’obtenir une couverture adéquate.

Premièrement, votre âge peut être un facteur déterminant dans l’acceptation ou le refus de votre demande. Les assureurs établissent souvent des limites d’âge maximum pour accorder une assurance emprunteur. Cela s’explique par le risque accru lié à certains problèmes de santé qui peuvent survenir avec l’avancée en âge.

Votre état de santé général joue aussi un rôle clé dans la décision de l’assureur. Vous devrez remplir un questionnaire médical détaillé où vous devrez préciser toute condition médicale préexistante, tout traitement suivi ou encore toute hospitalisation récente. Ces informations permettront à l’assureur d’évaluer les risques potentiels associés à votre profil et ainsi fixer les tarifs correspondants.

Certains comportements à risque tels que la pratique régulière d’un sport extrême ou le tabagisme peuvent impacter négativement vos possibilités d’être accepté par un assureur prêt immobilier. En effet, ces activités augmentent statistiquement les probabilités qu’un sinistre survienne.

L’étude approfondie du dossier financier fait aussi partie intégrante du processus d’évaluation pour souscrire une assurance emprunteur. Votre situation professionnelle et financière seront étudiées afin de vérifier votre capacité à rembourser le prêt immobilier.

Vous devez noter que chaque assureur peut avoir ses propres critères d’acceptation et que vous devez bien analyser les différentes offres disponibles sur le marché. N’hésitez pas à faire appel à un courtier spécialisé dans l’assurance emprunteur qui pourra vous guider et vous conseiller dans vos choix en fonction de votre profil spécifique.