choisir un matériau pour la fabrication d’une plaque funéraire

40

Quel matériau choisir pour sa plaque funéraire ?

La plaque funéraire est un indispensable pour tous les types de monument funéraire, que ce soit pour un caveau, une niche ou un columbarium, vous en aurez toujours besoin. En bref c’est l’élément dont on ne peut pas se passer, ce qui traduit bien son importance cruciale dans le processus du deuil. En effet, la plaque funéraire, en plus de permettre de reconnaître la tombe permet entre autres à la famille éplorée de témoigner une dernière fois son affection à la personne disparue. De ce fait, il convient de bien penser à concevoir sa plaque funéraire, en sorte qu’elle soit empreinte de la personnalité du défunt, mais aussi qu’elle soit résistante et durable.

Ces qualités de la plaque funéraire passent essentiellement par le matériau avec lequel elle est conçue. Nous allons vous parler ici des meilleurs matériaux pour concevoir une bonne plaque funéraire. Entre temps, vous pouvez visiter le site www.lesplaquesdespetitsanges.com pour parcourir les différents modèles de plaque de qualité qui vous sont offerts.

A voir aussi : Comment divorcer à l’amiable ?

Pourquoi est-ce important d’avoir de bons matériaux pour la conception de sa plaque funéraire ?

La qualité des matériaux qui entrent dans la conception des plaques mortuaire est primordiale. En effet, la plaque funéraire, est l’une des pièces les plus exposées de tout le monument funéraire. Exposée aux vues de tous, la plaque funéraire est aussi exposée aux différentes intempéries ; à la pluie, à la neige, à la grêle et au soleil. Il est impératif que la plaque soit résistante et durable.

D’un autre côté, la plaque funéraire a aussi pour rôle de permettre l’identification de la tombe sur laquelle elle est déposée. De ce fait, les informations inscrites dessus doivent être lisibles, à tout moment. Le matériau utilisé doit donc être bien résistant, mais doit aussi permettre d’imprimer efficacement des informations textuelles, et des motifs.

A lire en complément : C'est quoi déclaration de patrimoine ?

Il est donc important de connaître toutes les options qui s’offrent à vous afin de faire le choix le plus judicieux qui soit.

Il y a aujourd’hui, une très large gamme de choix, en ce qui concerne les matériaux de confection des plaques funéraires. Cependant, tous les matériaux ne se valent pas. Chacun a ses points forts et ses désavantages. Il est donc important de connaître toutes les options qui s’offrent à vous afin de faire le choix le plus judicieux qui soit.

Voici quelques-uns des matériaux les plus connus et les plus utilisés pour concevoir des plaques funéraires.

  •  Le plexiglas.

La plaque funéraire en plexiglas est en réalité un polymère thermoplastique. Il s’agit d’un matériau très proche du verre et du plastique. Solide, moderne et résistant, on le retrouve dans de nombreux objets d’utilisation quotidienne.

Le premier avantage du plexiglas, c’est son coût relativement abordable. En effet, il s’agit sûrement du matériau le plus abordable de toute la liste qui vous sera présentée ici.

Par ailleurs, le plexiglas permet de procéder beaucoup plus facilement à des personnalisations sur la plaque funéraire.

La conception d’une plaque funéraire avec du plexiglas répond à un processus relativement simple. Il suffira à l’artisan de placer entre deux plaques transparentes de plexiglas, un film sur lequel sera inscrit toutes les informations qui devront apparaître sur la plaque funéraire. On pourra inscrire sur le film en question, le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance du défunt, sa photo, mais aussi un texte inspirant, ou un dernier message à l’endroit du défunt.

Plus fin et plus élégant que la pierre, le plexiglas a un atout esthétique inestimable, d’autant plus qu’il permet d’obtenir des formes complexes, qui seraient beaucoup plus difficiles à obtenir avec des pierres. De plus, il ajoute une légère touche de modernité au monument mortuaire.

Cependant, le plexiglas est un matériau relativement capricieux. Il nécessite un entretient fréquent, et une attention particulière, pour garder au fil du temps sa transparence et son éclat. Il faut aussi éviter de faire apparaître des rayures sur les plaques funéraires conçus avec du plexiglas. Ce qui n’est pas vraiment évident.

  •  Le granit.

La plaque funéraire en granit est l’un des plus vieux matériaux de conception de plaques funéraires qui soient. Il s’agit d’un matériau qui très résistant qui restera à coups sûr à la mode encore de longues années.

Le granit est un cousin proche du marbre, les deux matériaux se ressemblent d’ailleurs assez fortement. Cependant, le granit est bien plus résistant et robuste que le marbre.

Parce que très solide, le granit ne craint pas ou que très peu l’érosion et les différents facteurs de dégradation.

L’autre atout du granit, c’est bien sur sa grande richesse colorimétrique. En effet, il existe plusieurs colorient de marbre, ce qui permet à l’artisan une plus large gamme de choix, enfin que la plaque soit n’intègre bien au décor du monument funéraire.

Le granit est lui aussi personnalisable à souhait. Étant un matériau noble, on peut se servir de métaux précieux comme le bronze ou l’or, pour inscrire dessus toutes les informations nécessaires. Cependant, il est difficile de pouvoir faire une impression sur le granit, avec les technologies modernes d’inscription ce qui complique l’inscription des textes et donne lieu à des défauts de justesse. Il faut aussi noter qu’il est impossible d’imprimer directement une photo sur la pierre.

  • La porcelaine.

L’utilisation de la porcelaine pour la fabrication des plaques funéraires est une technique relativement ancienne. Les traces les plus anciennes répertoriées par les scientifiques, faisant état de l’utilisation de la porcelaine à de telles fins, remonte à l’antiquité.

Bien que cet usage soit de moins en moins observable, dans les cimetières, la pratique existe bel et bien, et la porcelaine permet d’obtenir de très belles plaques funéraires.

La porcelaine permet de construire des plaques avec un charme simpliste et désuet. Généralement, de forme ovale, la porcelaine peut être à la fois colorée, avec de magnifiques nuances.

Si par le passé, on ne concevait avec la porcelaine que des plaques de forme ovale, l’évolution de la technique artisanale permet désormais d’avoir des formes un peu plus complexes. Il n’est donc plus impossible de rencontrer des plaques funéraires en forme de livre ouvert, ou de fleurs, dans les cimetières.

Le point positif qu’il faut noter sur la fiche technique de la porcelaine, c’est sa relative fragilité. En effet, la porcelaine est un matériau relativement délicat, à surveiller de près. Cependant, elle est très résistante au froid, pouvant résister jusqu’à une température de -2 degrés Celsius, ce qui est bien rassurant.

  • Le marbre.

La plaque funéraire en marbre est sans aucun doute le matériau le plus apprécié en matière de conception de plaques funéraires. Son aspect veiné permet de rajouter un plus en matière d’esthétique à tout le monument funéraire.

Souvent confondu avec le granit, le marbre est toutefois beaucoup plus poreux que son second, et moins robuste.

Si vous optez pour le marbre, pensez à l’entretenir régulièrement. En effet, étant poreux, il est souvent sujet aux invasions de mousse, et résiste très mal à l’érosion. Pour une protection optimale, vous pouvez choisir de protéger votre plaque funéraire avec un dispositif qui la couvrira, et évitera ainsi de l’exposer aux intempéries.

Un autre souci, c’est que le marbre n’offre pas autant de choix, en matière de couleur que le granite, ce qui en fait un matériau limitant. Toutefois, vous vous en sortirez avec un magnifique édifice, si l’artisan fait marcher son imagination.

  • Le verre.

Une plaque funéraire en verre ne passera jamais inaperçu. Le verre est un véritable garanti de beauté et d’originalité pour votre monument mortuaire. Il permet à la tombe de jouir d’un éclat incomparable. Par ailleurs, elle est aussi personnalisable à souhait. Les informations nécessaires sont gravées sur ce genre de plaques, en la creusant, ce qui offre une certaine durabilité à la plaque. En effet, avec cette technique, les inscriptions résisteront aux rayons ultraviolets du soleil, à la pluie, à la neige… Quasiment rien ne viendra altérer la forme ou l’éclat des inscriptions.

Cependant, avant de choisir le verre pour la confection d’une plaque funéraire, il faut tout d’abord s’assurer que cette dernière respecte bien les normes de sécurité exigée pour une installation dans un lieu public. Ces normes assurent la sécurité des visiteurs, en certifiant que le verre ne se brisera pas au moindre choc, ou ne se rependra pas en de petits morceaux tranchants, au cas échéant.

Il faut dire que le verre est un matériau très résistant. Contrairement à presque tous les matériaux cités dans cette liste, le verre est pratiquement insensible à l’usure du temps. De plus, son entretien est relativement facile. Il suffit généralement d’un simple nettoyage pour lui rendre son éclat.

  • La résine

La plaque funéraire en résine est aussi l’un des matériaux les plus robustes qui entrent dans la conception des plaques funéraires. Faisant son apparition à une époque relativement récente dans le monde funéraire, elle permet tout de même d’offrir aux consommateurs des plaques de toute beauté et très résistantes. Les professionnels la considèrent comme étant beaucoup plus résistant que le verre.

La résine supporte à merveille les rayons ultraviolets, les intempéries et les chocs. Il s’agit vraiment d’un matériau révolutionnaire, d’autant plus qu’elle permet de confectionner de très belles plaques funéraires personnalisée