Quel diplôme pour être pompe funèbre ?

28

Ce que vous devez savoir :

Pour travailler dans le secteur funéraire avant 1993, aucune formation n’a été imposée, les employés des directeurs funéraires ont été formés sur le lieu de travail. Depuis lors, la loi les avait obligés à suivre formation minimale de 16 heures pour les transporteurs à 136 heures pour les chefs d’entreprise. C’était un stage qui donnait le droit à un certificat et non à un diplôme. En 2000, pour remédier au manque de reconnaissance, la branche professionnelle des services funéraires a créé un Certificat de qualification professionnelle (CQP) ) dans le but de reconnaître les compétences et les connaissances acquises dans la formation et sur le terrain. Il était utile de le posséder, mais pas obligatoire.

A découvrir également : Comment faire votre CBD ?

Actuellement, depuis 2013, la formation à suivre pour intégrer ce domaine s’est multipliée et est devenue plus réglementée. Formation pour les maîtres de cérémonie, les conseillers funéraires et directeurs ou gestionnaires de funérailles est obligatoire. Il est divisé en trois catégories : partie théorique e qui va de 70 heures de cours pour les maîtres de cérémonie à 188 heures pour les cadres ou les cadres) ; Évaluation pratique pour un jury et un stage en compagnie.

Le programme :

Maître de la cérémonie
RECRUTEMENT Nombre d’heures
Hygiène, sécurité et ergonomie 7 Heures
Législation et réglementation pour les funérailles 2 h 00.
Psychologie et sociologie de la mort 2 h 00.
L’enterrement et les rites 2 h 00.
Conception et animation d’une cérémonie 2 h 00.
Supervision d’une équipe 7 Heures

Le programme des conseillers funéraires est plus long. Il se compose de tous les sujets énumérés ci-dessus avec le même nombre d’heures, à l’exception du cours « Législation et ordonnance funéraire » qui dure 35 heures. En outre, trois autres substances sont énumérées dans le tableau suivant :

A découvrir également : Comment choisir son matelas ?

Funérailles et apparentés conseillers
RECRUTEMENT Nombre d’heures
Connaissances administratives générales 7 Heures
Conseil en produits, services et ventes 42 h
Réglementation commerciale 6 h.

En ce qui concerne, la cadres et gestionnaires , le programme comprend tous les cours mentionnés pour les maîtres de cérémonie et les conseillers funéraires, suivis d’une formation supplémentaire de 42 heures pour acquérir des connaissances générales en gestion d’entreprise.

Il est possible de valider votre expérience si vous êtes actif dans le secteur pendant au moins six mois et si vous possédez le PQP.

L’examen :

Il comprend un test écrit sous la forme de QCM ou des cas pratiques et un test oral (entretien de 15 min). Pour valider leur formation, les étudiants reçoivent un Diplôme qui leur est remis par un jury composé de trois personnes, sélectionnées à partir d’une liste établie par le préfet.

écoles  :

Il y en a environ dix, mais il n’y a pas de liste qui peut être référencée pour faire votre choix. Pour sélectionner votre école, vous devez consulter un certain nombre de critères. Tout d’abord, vous devez compter sur sa réputation. Ensuite, la formation doit être terminée, il est donc nécessaire de vérifier le programme. Il faut s’assurer qu’il s’agit d’un stage parce que c’est indispensable .

Pour avoir une éducation de meilleure qualité, elle mérite préfèrent que ce sont des professionnels dans le domaine qui donnent les cours. Enfin, il est toujours plus amusant que l’école soit proche de la maison, alors assurez-vous que l’école n’est pas trop loin. La plupart d’entre eux sont présents dans de nombreuses villes de France et dans le Dom-Tom.

ATTENTION  : Certaines écoles ne forment que des candidats issus de directeurs funéraires ou de fonctionnaires locaux.

  • L’École nationale des métiers funéraires (EMAF)

Il découle de la question des entreprises membres de la Fédération Française des Directeurs Funéraires que la succursale a été créée. Il est situé près du cimetière du Père Lachaise à Paris. L’école propose 4 formations. Ils s’efforcent de développer les compétences de chaque élève pour aider les familles en deuil avec le savoir-faire nécessaire au fonctionnement des directeurs funéraires.

(http://www.enamef.fr/)

  • L’Institut français de formation des métiers funéraires ( IFFPF )

L’Institut offre au candidat divers cours de formation couvrant toutes les professions des funérailles. Il accueille environ 300 personnes par an et est présent dans une douzaine de villes.

  • L’école funéraire Alyscamps ( EFFA )

L’école offre une multitude d’enseignements. Il a été fondé par la Confédération des professionnels funéraires et de la marbrerie en France (CPFM). http://www.effa-formation.com/)

  • Funeformation

Cette organisation de formation a été fondée par des consultants funéraires du nord du Pas-de-Calais. Il est à la disposition des étudiants de vastes formations (théoriques et pratiques grâce au partenariat « formation de qualité » mis en place avec les entreprises. Il propose également des formations avancées. (http://www.funeformation.com)

  • Formations funéraires Nova

Le bureau funéraire Nova compte 14 succursales dans toute la France et accueille des professionnels du secteur et des demandeurs d’emploi désireux de se reformer. Il propose diverses formations allant du chauffeur-porteur au gestionnaire de funérailles. (http://www.formations-funeraires.com/)

  • École des Indépendants des funérailles

Fondée par la Prévoyance Funéraire Française (OFPF). L’objectif est de fournir au personnel des entreprises partenaires, membres de la réseau, pour s’entraîner. Les formateurs sont des professionnels ayant une expérience généralement reconnue qui forment les étudiants. Elle a suivi une pédagogie locale et est présente en France et au Dom/Tom. ( http://www.ofpf.fr/)

  • Le Centre d’éducation aux professions du funeraire (CEMF)

Il accueille des étudiants de tous horizons et offre une formation pour devenir un agent de direction d’entreprise ou de responsable d’agence. (http://www.pf-kurek.com/formation.php)

  • Entraînement funérailles perdues

La création de nombreuses formations funéraires composées de cours théoriques et de stages pratiques. Ils proposent également des cours thématiques (master of cérémonies, gravure, marbrage funéraire et gestion d’entreprise) et des stages de perfectionnement. (http://blog-pompes-funebres.fr/formations-au-funeraire-un-point-sur-les-formations-lost-funeraire.html)

Thanatopractor — un cours de formation spécifique :

La formation d’un thanatopracteur est différente. Pour pratiquer le commerce, il est nécessaire d’obtenir le diplôme national, qui est reconnu par le ministère de la Santé. Plusieurs cours sont distingués pour l’obtenir, mais pour les intégrer, le baccalauréat est requis.

Vous pouvez choisir la trajectoire universitaire pour obtenir un diplôme universitaire en technologie ou un diplôme universitaire :

  • DUT de Thanatopraxie proposé par l’Université de Lyon (http://www.univ-lyon1.fr)
  • Thanatopraxy proposé par l’Université d’Angers (http://www.univ-angers.fr/cufco )

Vous pouvez également choisir de créer une branche privée dans Effectuer :

  • EFSSM (Ecole Française de Soins et de Sciences Mortuaires)
  • École nationale d’administration et techniques funéraires
  • Syndicat des professionnels funéraires (UPFF) (http://www.upf.fr/)
  • École nationale d’administration et funérailles techniques ( http://www.toutmontpellier.fr/ecole-nationale-d-administration-et-de-technique-du-funeraire—13032.html )

Cours : anatomie, théorie des soins de conservation, microbiologie, toxicomanie, histologie, médecine légale et restauration

Recherche  : preuve écrite → 6 h réalisation d’un traitement de conservation.

Ces leçons sont nécessaires et obligatoires pour travailler dans le domaine funéraire. Vous devriez savoir qu’ils d’habitude à payer. Cependant, ils offrent une réelle opportunité de carrière car il est possible de passer du poste de maîtres cérémoniels au poste de leader grâce aux formations supplémentaires.

****2par