Comment se payer un appartement etudiant ?

78

Investir avec un prêt étudiant dans l’immobilier n’est pas impossible ! Dans cet article, je vais vous raconter les secrets pour obtenir le financement nécessaire à un premier investissement immobilier. Pendant que vous êtes étudiant : vous n’avez pas besoin d’argent au début, un capital initial de 0€ suffit.

L’ état d’esprit est important.

Effacez toutes les croyances limitantes et les obstacles psychologiques que vous pourriez avoir à l’égard d’investir dans l’immobilier.

A découvrir également : Catherine Deneuve : biographie et actus

« Je suis trop jeune », « Je n’ai pas d’argent » ou « Il faut être riche pour investir dans l’immobilier » : toutes ces phrases limitent les croyances. C’est plusieurs façons de commencer à investir dans l’immobilier, tout en étant étudiant. De nombreux obstacles se créent dans notre tête. L’une des premières étapes sur lesquelles vous devrez travailler sera de briser toutes ces croyances qui vous freinent pour atteindre vos objectifs.

Lorsque vous voulez investir pendant que vous êtes étudiant, potentiellement entre 18 et 25 ans, vous êtes jeune et presque prématuré. Il faut donc être mature et avoir la tête sur les épaules. Le plus important est d’avoir un minimum de connaissances financières. Pour cela, je recommande deux livres de Robert Kiyosaki « The Cash Flow Quadrant » et « Rich Father, Poor Father ».

A lire également : Comment regarder Top Chef en direct sur Internet ?

Formez l’immobilier avant d’investir.

Vous devez être prudent et conscient, car une fois que vous avez obtenu le prêt étudiant, vous vous retrouvez avec 40 000, 50 000 ou même 60 000€ sur votre compte services bancaires.

Si vous n’avez pas une solide formation financière, rien ne vous empêche de dépenser cet argent comme vous le souhaitez et d’acheter la dernière Porsche Cayman.

Avant de vouloir agir immédiatement, aller trop vite et commettre des erreurs qui peuvent vous coûter cher, il est essentiel de vous former à l’investissement immobilier.

Il est essentiel d’investir d’abord en soi et d’acquérir les connaissances nécessaires ! En fait, trop de personnes commencent à investir dans l’immobilier sans aucune connaissance. Ils pensent pouvoir obtenir un prêt hypothécaire et trouver une « entreprise » avec un rendement de 4 à 6 %. Mais finalement, les flux de trésorerie ne sont pas là et il faut souvent faire des économies chaque mois pour effectuer des paiements mensuels. en raison du prêt.

Le risque peut être terrible.

Mais au-delà de cela, je voulais vous mettre en garde contre les risques de ce créneau. Un prêt étudiant, comme son nom l’indique, sert essentiellement à financer des études et non à investir dans l’immobilier. D’où l’importance de ne rien faire.

En fait, si vous faites une erreur dans votre investissement, vous devriez penser que dans 5 ans, vous devrez rembourser la banque. Et ce avec des paiements mensuels assez importants (de 500€ à 1500€ par mois, selon le montant et la durée de votre prêt). Gardez à l’esprit qu’un prêt étudiant s’étend sur une durée maximale de 10 ans, ce qui explique ces paiements mensuels importants.

La deuxième étape sera de prendre votre temps. Cela n’a pas de sens d’aller vite. Aucune bonne affaire n’est trouvée, elle est créée. L’investissement l’immobilier, c’est prendre le temps d’aller vite.

Après avoir reçu une bonne éducation financière et avoir adopté une mentalité d’investisseur. Ensuite, formés en immobilier, c’est-à-dire en sachant comment trouver la bonne affaire, utilisez la bonne stratégie de location pour obtenir le meilleur rendement possible sur votre propriété. Enfin, une fois que vous aurez appris à appliquer le bon régime fiscal et que vous aurez défini et rédigé vos objectifs, il est temps de consulter la banque.

Préparez-vous pour le rendez-vous à la banque.

C’est le moment de prendre rendez-vous avec le banquier pour demander un prêt étudiant. L’objectif est de réaliser votre première transaction immobilière et de recevoir votre premier revenu passif dû au loyer !

Comment faites-vous ?

La procédure est assez simple. Tout d’abord, il faut développer une stratégie ! Qu’allez-vous dire lors de l’entretien avec le banquier ?

« Bonjour, je viens avec ma carte étudiante pour obtenir un prêt étudiant, pour investir dans l’immobilier !

Non, cela ne fonctionne pas de cette façon. Tu dois te préparer pour le premier rendez-vous. Vous devez savoir ce que vous allez dire. Vous devez vous préparer à répondre aux objections et anticiper les questions que le banquier pourrait poser.

Il faut savoir que pour un prêt étudiant, vous pouvez emprunter de 1000€ à 120€ selon les banques. Je vous conseille d’emprunter le plus possible, car alors vous ne pourrez plus emprunter d’argent, c’est fini. Vous pouvez le justifier en disant au banquier que vous préférez en avoir plus, même si vous n’utilisez pas cet argent, plutôt que de manquer d’argent, si vous en avez besoin. Dans tous les cas, vous pouvez effectuer un remboursement en utilisant anticipation.

Quelles sont les conditions d’un prêt étudiant ?

Pour obtenir un prêt étudiant compris entre 1 000 et 60 000€, les conditions sont simples. Il faut :

— Avoir entre 18 et 25 ans.

— Pour être étudiant, il faut donc avoir en sa possession la carte étudiant (et non la carte jeunesse).

— Avoir un garant : parents, grands-parents, famille ou amis qui ont une situation stable. C’est pourquoi il est important de parler de votre projet à vos parents.

L’État peut également attester jusqu’à 15 000€. Les étapes seront plus compliquées, mais si vous n’avez pas de garant, cela vous permettra de commencer à investir dans des box ou des places de parking et de vous familiariser avec le processus d’investissement locatif.

Questions et réponses avec la banque.

Dans un premier temps, la banque vous demandera de vous présenter (votre âge, quelles études faites-vous ?) si vous vivez chez vos parents ou seul dans un appartement.

Enfin, la dernière question : pourquoi avez-vous choisi notre banque ? À cette question, j’ai répondu que j’avais un partenariat avec mon école et que mes amis me l’avaient recommandé. Donc, s’il s’agit de la banque de vos parents, la question ne se pose pas.

Le banquier vous demandera de justifier votre demande de prêt étudiant « pourquoi voulez-vous faire une demande de prêt étudiant ? » C’est à ce moment que vous devez être bien préparé et formé.

Dans mon cas, j’ai demandé un prêt de 55 000€. Et pour justifier ce montant, j’ai dit au banquier qu’il devait financer un master à l’école de entreprise (prix 18 000 €/an), j’allais faire un stage à l’étranger pendant 5 mois (prix 7 000€), je voulais quitter la maison de mes parents et prendre un appartement pour me concentrer sur mes études. (loyer 500€ x 24 mois = 12 000€) De même, n’hésitez pas à gonfler la facture. Par exemple, vous pouvez dire que vous avez besoin d’une voiture ou d’un scooter, que vous faites vos courses, que vous soyez indépendant. Après cette étape, la banque vous demandera si vous avez un garant pour engager celui qui est prêt.

Quelles sont les pièces à fournir ?

En ce qui concerne les pièces justificatives, la première chose que la banque vous demandera de présenter est votre carte d’étudiant avant même votre passeport, il est donc essentiel d’avoir le statut étudiant.

Ensuite, les documents supplémentaires qui vous seront demandés sont : la carte d’identité, un certificat d’hébergement (si vous êtes avec vos parents), une preuve de résidence datant de moins de 3 mois (par exemple, EDF ou facture de téléphone) et les 3 derniers relevés bancaires (il est donc important de bien gérer vos comptes et de ne pas les avoir découverts).

Les pièces qui doivent être fournies au garant ne sont pas compliquées. Ils demandent l’identité professionnelle, les 3 dernières preuves de salaire, les derniers relevés fiscaux, les 3 derniers relevés bancaires, une feuille de garantie à remplir, ainsi qu’un formulaire qui rapporte tous les actifs immobiliers de leur garant.

Une fois le dossier complet et signé par toutes les parties (vous, votre garant et votre banquier), le déblocage des fonds se fait assez rapidement, en une semaine en général. La banque peut-elle vous demander si vous souhaitez recevoir les fonds lorsque vous allez à l’école ? Si l’on vous pose cette question, vous pouvez répondre que vous préférez avoir les fonds en une seule fois, donc qui possède votre crédit et gère votre argent comme vous le souhaitez, pour investir, bien sûr.

Investissez avec un prêt étudiant !

Pourquoi est-ce intéressant de contracter un prêt étudiant pour investir dans l’immobilier ? Cela vous permet d’investir avant même d’avoir une situation, de commencer à construire des actifs à l’âge de 18, 19 ou 20 ans. Il vous permet également de bénéficier d’un tremplin une fois vos études terminées.

Les taux sont historiquement bas, nous prêtons de l’argent pour rien. Par exemple, j’ai obtenu un taux de 0,8 % sur mes deux prêts. Comme je l’ai dit, le déblocage des fonds est rapide, 7 jours maximum, contre 1 à 2 mois pour un prêt immobilier traditionnel.

L’un des plus grands avantages d’investir avec un prêt étudiant est de pouvoir bénéficier d’un prêt différé d’une durée maximale de 5 ans (contre un maximum de 6 mois à 2 ans pour les prêts hypothécaires traditionnels).

Qu’est-ce qu’un prêt différé ? Plutôt que de payer le paiement mensuel du crédit immédiatement après la conclusion du contrat, le prêt différé permettra de reporter le prêt 5 ans plus tard dans le cas d’un prêt étudiant. Seuls les intérêts et les crédits d’assurance seront payés chaque mois. Ce qui représente 57 €/mois sur un prêt de 55 000€. Un autre avantage important est de pouvoir effectuer un remboursement anticipé sans payer de frais supplémentaires.

Stratégies d’investissement pour prêts étudiants

Il existe plusieurs stratégies d’investissement à mettre en œuvre en fonction de vos objectifs. L’une de ces stratégies consiste à ne pas dépenser l’argent que vous recevez du loyer pendant 5 ans (toute la durée du retard). C’est aspirent à être ici pour gagner de l’argent pendant cette période, puis, dans 5 ans, commencer à rembourser le prêt à l’avance et ainsi réduire les paiements mensuels. La seule dépense sera de payer uniquement les frais de copropriété et les taxes foncières ou autres frais liés à l’investissement.

Une fois votre propriété trouvée, comment se passe le transfert de fonds au notaire ? Vous devrez téléphoner rapidement à la banque ou envoyer un e-mail à votre conseiller pour lui demander d’effectuer le virement, car il ne s’agit pas d’un virement à un ami de 50€ que vous effectuez. Si vous ne voulez pas faire face à votre conseiller, vous pouvez vous rendre dans une autre agence, dans la même banque.

Pour l’achat de biens immobiliers, vous ne pouvez pas effectuer vous-même le virement directement sur le compte du notaire. Le notaire doit obtenir un document contenant des informations sur la source des fonds, fourni par la banque.

Quelle est la meilleure banque pour postuler un prêt étudiant ? Je ne peux pas vous conseiller sur une banque au lieu d’une autre. C’est à vous de voir celui qui présente les meilleures conditions, sachant qu’il n’y aura presque aucune négociation sur les conditions, car tout vous profite déjà. La seule banque à éviter est la Société Générale , où il est clairement stipulé dans la réglementation que vous ne pouvez pas acheter de biens immobiliers (« Hors investissement immobilier »).

Investir avec un prêt étudiant, une pratique illégale ?

C’est un créneau que les plus intelligents ont utilisé intelligemment pour commencer à générer des revenus pour eux-mêmes des passifs au cours de leurs études, en plus de construire des actifs immobiliers. Il n’est indiqué nulle part qu’il est interdit ou illégal à ma connaissance. Sauf la Société Générale, comme je l’ai dit.

En fin de compte, la banque ne s’en soucie pas ce que vous allez faire avec cet argent. Ce qui l’intéresse, c’est qu’il soit remboursé à temps. Son but, lors de l’octroi de prêts étudiants, est de fidéliser la clientèle puis de leur vendre des produits, tels que l’assurance-vie, le PEA ou une brochure A.

J’espère que cet article vous a clarifié votre opinion à ce sujet. Il n’y a rien de compliqué là-dedans. Il est possible, avec méthode et stratégie, de réaliser de grandes choses.

Cependant, faites attention à cette pratique, surtout si vous multipliez les prêts étudiants. Vous devez savoir ce que vous faites et dans quelle direction vous voulez aller.