Médecine ayurvédique ou chinoise ?

21

Premières médecines quantiques, les médecines ayurvédique et chinoise sont les deux grandes médecines orientales. Traditionnelles et ultramodernes, chacune d’elle a des bienfaits non négligeables sur la santé. Vous ne savez pas laquelle choisir entre les deux ? Afin de vous aider à faire votre choix, nous vous exposons dans cet article les bienfaits de la médecine ayurvédique et de la médecine chinoise.

Qu’est-ce que la médecine ayurvédique ?

Déclinée en massages, yoga, cure, diététique et autres, la médecine ayurvédique s’intéresse au bien être du corps et de l’esprit. S’intéressant aussi à l’hygiène de vie, elle est originaire de l’Inde. Depuis plus de 5000 ans, elle s’attache à la définition de la constitution de chaque individu ou du « Prakruti ». La médecine ayurvédique permet de reconnaitre les caractéristiques physiques, les maladies et les anomalies qui pourraient affecter les patients. L’adoption de cette dernière procure un bien fou à l’organisme.

A lire aussi : Quel est le salaire d'une Sage-femme ?

La médecine ayurvédique permet de bien développer son énergie vitale

En ayurvéda, le parana représente l’élément central qui circule dans les canaux (nadi). L’énergie vitale se concentre dans les chakras qui se retrouvent au niveau de la colonne vertébrale. L’un des chakras de base se retrouve en bas du dos. Ce dernier renferme l’énergie de vie et aliment l’équilibre et l’allégresse. La médecine ayurvédique permet d’entretenir cette circulation énergétique grâce au yoga et aux massages ayurvédiques.

La médecine ayurvédique permet d’harmoniser l’humeur

Le corps humain est constitué des énergies qui régissent l’univers (la terre, l’eau, le feu, l’air) et de l’éther, une énergie qui figure dans l’espace. La fusion de ces cinq éléments constitue les doshas (Vata, Pitta et Kâpha). L’harmonie des doshas fonde le profil de chaque individu sur les plans spirituels, émotionnels, intellectuels et physiques.
La médecine ayurvédique permet également de se ressourcer d’expériences enrichissantes, de se dégager des éléments négatifs. Elle veille également à la préservation des feux et à l’entretien du dynamisme qui est signe de vitalité.

A voir aussi : Quand récolter du cannabis ?

Qu’est-ce que la médecine chinoise ?

Reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 2017, la médecine chinoise date de plus de 6000 ans. Ancienne et traditionnelle, elle perçoit le corps comme un système dans lequel les parties sont reliées par elles par les méridiens qui représentent les voies par lesquelles le Qi, l’énergie vitale circule. Une personne est en bonne santé lorsque cette énergie est équilibrée et harmonieuse.

La médecine chinoise permet de prévenir les maladies

Toute personne qui ressent les symptômes ou qui a une maladie peut rechercher sa cause grâce à la médecine chinoise. En effet, cette dernière vise la prévention des maladies. La médecine chinoise améliore l’état de santé ou retarde l’évolution de la maladie. Dans le cas des maladies graves, elle complète la médecine occidentale en réduisant les effets lourds de ses traitements sur le patient.

La médecine chinoise a des effets bénéfiques sur certaines catégories de maladies

En plus de prévenir certaines maladies, la médecine chinoise est spécialiste du traitement des céphalées et des migraines. Elle agit également sur les infections des voies respiratoires telles que la sinusite et les rhinites. Les maladies oculaires, du système digestif et les douleurs dentaires n’ont aucun secret pour la médecine chinoise.
Ainsi, la médecine ayurvédique est plus spécialisée dans le traitement des maladies de l’esprit tandis que celle chinoise traite les maladies qui portent atteinte à la santé. Vous pouvez faire recours à chacune d’elle en fonction du problème que vous avez.